Les produits amaigrissants

De nos jours, le marché regorge de produits d’amaigrissement de toutes sortes.

Les aliments light et l'aspartame

Apparus dans les années 60 avec le lait écrémé, les produits allégés sont désormais présents dans la plupart des catégories d'aliments. Plutôt féminine et saisonnière à l'origine, la consommation de ces produits s'est généralisée : 25 % des Français en consomme aujourd'hui régulièrement.

Les produits lights sont des produits allégés en sucre ou en gras. Ils permettent de réduire le nombre de calories présentes dans le produit et donc le nombre de calories consommées. Une consommation de ces produits sur le long terme permet de réduire les apports caloriques. Dans le cadre d'une alimentation équilibrée, ils participent à la minceur. Mais attention, ce n'est pas parce qu'ils contiennent moins de calories qu'on peut en manger plus, sinon leurs bénéfices seront annulés ;-)

Face à ce nouvel engouement pour le "light", le Centre d'études et de documentation du sucre (CEDUS) met en garde le consommateur : aucune étude scientifique n'a prouvé qu'ils faisaient maigrir.

Rappelons que selon la législation en vigueur, un produit peut-être défini comme "allégé" lorsque sa teneur en un nutriment ou sa valeur calorique est réduite d'au moins 25 % en poids par rapport à un produit de référence.

Le cas des allégés en sucre

  • "allégé en sucre", "à teneur réduite en sucre" ou "light" : le produit contient au minimum 25 % de sucre en moins que le produit standard. 
  • "sans sucre" : le produit ne contient pas plus de 0,5 g/100 g de sucres.
  • "à faible teneur en sucres" : le produit ne contient pas plus de 5 g/100 g de sucres.
  • "sans sucre ajouté" : le produit ne contient pas de substances sucrantes (ce qui n'empêche pas la présence de sucre si le produit est naturellement sucré).

Le cas des allégés en matières grasses

  • un beurre standard contient plus de 80 % de matière grasse (MG).
  • "allégé" ou "à teneur réduite en MG" : entre 41 et 62 % de MG.
  • "léger", "light" ou "à faible teneur en MG" : entre 39 et 41 % de MG.
  • "MG laitières à tartiner" : 10 à 39 % de MG (l'appellation "beurre" n'est ici plus autorisée).

A première vue, les aliments light, les boissons light c'est super : on peut en consommer des tonnes sans l'inconvénient des calories et donc sans prendre de poids. Mais il existe des dangers pour la santé.

Compléments alimentaires, vitamines

Certains compléments contiennent des substances favorisant l'élimination des graisses. D'autres nous apportent les éléments permettan d'éviter toute carrence due au régime et de garder le tonus nécessaire. Ils sont disponibles librement en pharmarcie.

Citons par exemple:

  • Le Thé vert qui contient de la caféine facilitant l'évacuation des graisses et qui possède des vertus tonifiantes.
  • Le Guarana est une plante d'Amazonie très utilisée dans les compléments alimentaires destinés à la minceur. Cette plante dispose d'une forte teneur en caféine, qui active la combustion des graisses et stimule globalement l'organisme en agissant comme anti-fatigue.
  • Les coktails de vitamines en tous genres ... pour le tonus !

Quelques exemples de produits amaigrissants :

Certains médicaments peuvent être un soutien au régime. Cependant, la prudence est de rigueur.

Il faut, aussi, bien être conscient que l'efficacité de ces traitements n'est pas due au médicament seul, mais bien au programme complet : rééducation alimentaire + nouvelle hygiène de vie + médicament.

Même si la majorité d'entre eux sont interdits en France, il est malheureusement parfois encore possible de s'en procurer.

Les extraits thyroidiens

Les extraits thyroïdiens ont longtemps été utilisés pour l'amaigrissement. Ils sont désormais interdits depuis de nombreuses années.  Les extraits thyroïdiens provoquent des bouffées de chaleur et des sueurs, des palpitations, des signes de nervosité. Ces médicaments sont dangereux car ils peuvent entraîner des troubles cardiaques parfois mortels

Les diurétiques

Les diurétiques ont longtemps été utilisés pour aider à perdre du poids. Ils sont désormais interdits pour perdre des kilos. En effet, ils ne permettent pas de perdre de graisse ou de cellulite. La consommation excessive entraine une déshydratation, une chute de la tension pouvant conduire à un état de fatigue permanente, des vertiges et des syncopes. D'autre part, des anomalies du rythme cardiaque provoqué par la perte de potassium dans les urines peuvent entrainer des accidents mortels

Les amphétamines encore appelés coupe faim

Ces médicaments sensés aidé à perdre du poids sont interdits depuis de nombreuses années, en raison de nombreux effets secondaires, états dépressifs et des troubles psychiatriques graves et de complications cardio vasculaires, pulmonaires.

Les substituts de repas

Les substituts de repas sont des repas sous forme concentrée. Ils doivent donc être parfaitement équilibrés et fournir tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement du corps. Le contenu calorique est généralement très faible, et leur forme concentrée rend leur utilisation très facile. On les trouve fréquemment sous forme de barre, de soupe ou de crème « dessert ». Ces substituts ne sont pas prévus pour une utilisation à long terme. Leur utilisation doit rester ponctuelle et limitée dans le temps.

Techniques pour faire « fondre » les graisses corporelles

(crèmes amincissantes, enveloppement corporels, techniques au laser, etc.) ou pour dépenser plus d’énergie (ex : électrostimulation locale).

En effet, depuis longtemps, de nombreuses industries profitent du mal-être et de l’insatisfaction.

Récemment, elles ont cherché à conquérir aussi le marché des adolescentes et celui des hommes.

Dans un tel contexte, il est difficile pour les consommateurs de cerner la qualité et l’efficacité de ces produits surmédiatisés. Il est facile d’être séduit par la promesse d’une perte de poids « rapide et sans effort ».

Sont-ils aussi efficaces qu'ils le prétendent?

 

Mais...

Dans tous les cas, ni les substituts de repas ni les produits lights, ni tous autres produits ne peuvent mener à un amaigrissement durable. Ils sont simplement un petit coup de pouce ponctuel. Seul un bon équilibre alimentaire associé à un régime peuvent mener à la minceur durable.

 

Glossaire

  • L'aspartame est un édulcorant artificiel qui a un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du saccharose et est utilisé pour édulcorer les boissons et aliments à faible calorie ainsi que les médicaments.
  • Un diurétique est une substance qui entraine une augmentation de la sécrétion urinaire et qui peut être utilisé notamment pour traiter l'hypertension artérielle, l'insuffisance cardiaque, certains œdèmes, l'hypertension portale ou l'hypokaliémie.
  • Un laxatif est un médicament accélérant le transit intestinal, ramollissant les selles. On utilise les laxatifs pour combattre la constipation. Ils peuvent être absorbés oralement ou par voie rectale (lavements, suppositoires ou micro-lavements).
  • Les anorexigènes ou coupe-faim ou suppresseurs de l'appétit sont un groupe de médicaments qui diminuent l'appétit. La plupart d'entre eux appartiennent à la famille des amphétamines. La plupart d'entre eux sont des substances réglementées apparentées aux stupéfiants. La plupart d'entre eux sont interdits dans de nombreux pays.

 

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site